Qu'est-ce qu'un atlas ?

Un atlas est un recueil d'informations permettant d'établir un état des lieux de la faune mammalienne normande, dans l'objectif de :

  • - connaître la répartition des espèces de la façon la plus exhaustive possible
  • - de suivre l'évolution des populations, en comparant les résultats obtenus à ceux des deux précédents atlas
  • - d'apporter un regard objectif de l'état des populations et ainsi orienter les politiques publiques les concernant

 

Participez à l'atlas des mammifères 2011-2020

Aidez-nous à mieux connaître la répartition des espèces de Mammifères sauvages de Normandie en participant à l'atlas 2011-2020. Comme vous le verrez ci-dessous, il existe différentes façons d'observer les mammifères, et pour quelques unes d'entre elles, pas besoin d'être un expert !
Certaines espèces sont facilement observées par tout un chacun : une taupe dans le jardin, un lérot dans le grenier ou encore un chevreuil dans le champs voisin.

N'hésitez pas à nous communiquer vos observations ! Il n'y a pas de petite contribution !


Il n'y a donc qu'un pas à franchir pour participer...

 

1 - Participez aux stages multimammifères

De nombreux bénévoles du GMN proposent un peu partout en Normandie des "stages multimammifères". Ces stages se déroulent en général sur un week-end et constituent l'occasion de se rencontrer, d'apprendre et d'échanger dans l'objectif de récolter un maximum de données mammifères sur quelques communes d'un secteur bien précis.

Retrouvez le programme des sorties et stages du GMN ici.

L'adhésion à l'association est indispensable pour participer à ces stages.

 

2 - Prospectez une maille

Afin d'établir des cartes de répartition des espèces de mammifères sauvages à l'échelle de la Normandie, le territoire a été divisé en mailles unitaires de prospection de format 5km par 5km, ce qui représente pas moins de 1356 mailles à prospecter ! Participez en prospectant une maille libre près de chez vous!

Retrouvez la carte de répartition des mailles et leur attribution ici.

Pour réserver une maille près de chez vous, contactez François Leboulenger : gmn@gmn.asso.fr

 

3 - Récoltez et analysez des pelotes de réjection de Chouette effraie

Les rapaces, et notamment la Chouette effraie, régurgitent sous forme de pelote les poils et les os des animaux mangés. L’identification des crânes et des mandibules retrouvés dans ces pelotes permet aux naturalistes de connaître les espèces de petits mammifères (mulots, campagnols, souris) présents sur les terrains de chasse de l’oiseau.

La Chouette effraie affectionne les combles des granges et les hangars. Les pelotes sont alors disséminées sur le sol de ces bâtiments.

Vous pourrez les trouver en prospectant les vieilles granges ou les pieds des églises. Une pelote ou plusieurs dizaines, peut importe. Tout est utile ! Transmettez vos trouvailles à l'association...

A noter : si vous souhaitez apprendre à analyser vos pelotes, le GMN propose périodiquement des ateliers participatifs. Pour connaître les dates, rendez-vous sur notre page Facebook.

 

4 - Collectez des noisettes rongées

Les naturalistes recherchent les noisettes grignotées, car elles permettent d’identifier les espèces de rongeurs sur les secteurs prospectés.

Le Muscardin et l'Eureuil roux ont une technique originale pour décortiquer les noisettes qu'ils trouvent dans les haies qu'ils fréquentent. Pour en savoir plus... Enquête Muscardin

Les noisettes peuvent être ramassées toute l'année mais la période d'août à septembre est la plus propice (coques fraichement grignotées). Une fois découverte, transmettez vos noisettes au GMN !

 

5 - Ramassez des canettes et bouteilles abandonnées

Certaines rongeurs et insectivores se glissent dans les canettes ou bouteilles abandonées, notamment en forêt. Ne pouvant en sortir, ils finissent par y mourrir. La récupération des restes osseux et leur analyse permettent de compléter les inventaires "pelotes", augmentant les chances de recenser les espèces plus forestières que la Chouette effraie ne capture que très peu.

Cette méthode permet également de faire une bonne action en ramassant les déchets laissés par les promeneurs peu respectueux.

 

 

Pression_obs.jpgOù en est l'atlas 2011-2020 ?

L'avancement de l'atlas des mammifères sauvages de Normandie 2011-2020 est présenté semestriellement via la parution d'un pré-atlas. Ce pré-atlas propose, sur la base des données transmises par chacun, la mise à jour du maillage couvert par les bénévoles et des cartes de répartition pour chacune des 86 espèces de mammifères sauvages connues en Normandie.

 

Quelques outils pour identifier les espèces

Un guide pour identifier les micromammifères : clic !